La Californie : un état plus grand que la France. Pour l'instant, je n'ai vu que Los Angeles. Il est temps de s'aventurer sur les routes... et d'ailleurs pas qu'en Californie. Tout le monde à bord, le van est prêt !

33

Ce mercredi 19 octobre, je récupère mon van. Petite vérification de départ : le lit se déplie bien, le réfrigérateur fonctionne, la clim aussi. Il semble que je suis paré. Je peux choisir entre mon van et un autre peint aux couleurs de l'armé... Je vais plutôt prendre le plus sobre.

Je branche le GPS, direction le début de la Route 66. Tu me connais pas mal maintenant. Pourquoi prévoir où je vais dormir quand on peut avoir un peu d'adrénaline sur la route ? C'est parti pour cette première journée donc, et je m'amuse à toujours apprécier ces "road trips" : super liberté au milieu de paysages de rêve. Surtout quand je commence à bifurquer de cette grande autoroute au bout de 300 kilomètres, et que j'entre enfin sur la Route 66. J'avance, mais la nuit tombe vite, et je me retrouve à côté du Bagdad Café (oui oui, celui du film),mais il fait tout noir, et le parking est rempli de gros camions... J'avance donc un peu plus, sans avoir une seule idée d'où je vais dormir... A un moment, je vois des phares à l'écart de la route, je reconnais des camping-cars. Je m'approche, ce sont 2 couples de français qui ont fait quasiment ce que je m'apprête à faire, dans le sens opposé. Je me mets à une centaine de mètres d'eux, et passe ma première nuit.

Au réveil : un gigantesque désert autour de moi, les français sont partis. Il ne reste que moi et une station essence quasiment abandonnée. 

Quelques kilomètres plus loin, Kingman, une ville-musée de la Route 66... Vivement que je fasse cette route à moto !

Si tu as aimé cette page, je t'invite à "liker" cette page ou à me laisser un petit commentaire.

Road 66
Road 66
Road 66
Road 66
Road 66
Road 66
Road 66
Road 66
Road 66
Road 66
Road 66
Road 66

Pour cette deuxième journée, j'en termine avec la Route 66, et monte tranquillement vers le Grand Canyon. A quelques kilomètres de celui-ci, je pose le van dans une forêt. L'occasion de me faire un petit plat sympa, de jouer de la guitare et de me mettre au lit à 20h (bah oui, il fait tout noir dehors et suis plutôt tout seul, comme tu peux le voir ci-dessous.

Et pour conclure avec ces 2 semaines, voici un petit résumé de mon Road Trip : 

- 3146 miles de parcourus, soit 5063 km;

- impossible de te dire le nombre d'heures au volant;

- 4 états parcourus : Californie, Arizona, Utah et Nevada;

- plein de parcs d'état ou nationaux;

- environ 100 dollars de gain à Las Vegas,

- des températures variant de plus de 30°C à -2°C...

- et surtout : 1 expérience inoubliable !

Mais tu le sais maintenant, je continue ma route. Et je m'oriente tranquillement vers l'Est des USA !

A suivre dans mes prochaines aventures.

Premiere nuit
Premiere nuit

Le lendemain, c'est le premier grand parc que je vois aux US. Et franchement, je commence fort : le Grand Canyon. Pour être honnête, je suis super déçu de mes photos. Même si j'y suis allé tôt le matin, la lumière était déjà beaucoup trop forte... Enfin bon, pas très intéressant tout ça...

Le site est tout de même magique ! 

Comme je me suis réveillé tôt, ben j'en profite pour reprendre la route après ma visite, et me dépêche d'aller à la Monument Valley, pour avoir le coucher de soleil. Et je dois dire que je m'en sors bien ! J'arrive après la fermeture du guichet du parc (donc pas besoin de payer) mais avant le coucher de soleil.

Grand Canyon
Grand Canyon
Grand Canyon
Grand Canyon
Grand Canyon
Grand Canyon
Grand Canyon
Grand Canyon
Grand Canyon
Grand Canyon
Grand Canyon
Grand Canyon
Monument Valley
Monument Valley
Monument Valley
Monument Valley
Monument Valley
Monument Valley
Monument Valley
Monument Valley
Monument Valley
Monument Valley
Monument Valley
Monument Valley

J'ai passé la nuit dans la forêt une fois de plus, mais pas loin d'une réserve indienne... Je le savais pas. C'est juste quand je suis sorti de la forêt le lendemain que je suis tombé sur des indiens qui me demandaient si je n'avais pas vu de puma (ou un truc dans le genre). Il s'attaque apparemment à tout ce qui passe dans le coin : rassurant !

Quelques heures plus tard, j'arrive à Page, ville sans grand interêt... Enfin la ville en tant que telle. Parce que tu peux voir ci-dessous qu'on est juste à côté du Horseshoe Bend et du Antelope Canyon. Tout simplement grandiose ! 

La ville est aussi accessoirement située sur le Lake Powell, très beau lac. Mes photos sont disponibles ici : https://goo.gl/photos/MYSXzVt7xWgUBsBw8.

Horseshoe Bend
Horseshoe Bend
Antelope Canyon
Antelope Canyon
Antelope Canyon
Antelope Canyon
Antelope Canyon
Antelope Canyon
Antelope Canyon
Antelope Canyon
Antelope Canyon
Antelope Canyon

Ce soir, je dors dans un bled un peu perdu, mais qui a l'avantage d'être proche de points très sympas à visiter : Kanab. J'y rencontre d'ailleurs un couple de français, Olivier et Nelly, qui m'indiquent qu'une loterie est organisée tous les jours pour gagner le droit de visiter The Wave (ça ressemble à ça)... Bien évidement, je n'ai pas gagné... Mais je monte à la place au Bryce Canyon. 

Tu en es témoin, je suis passé par un paquet d'endroits vraiment sympa durant mon périple... Mais si je dois citer un endroit qui m'a le plus marqué, c'est bien le Bryce Canyon, par sa singularité et sa beauté !

Tu peux voir mes photos ci-dessous. Et comme d'habitude, la suite des photos est disponible ici : https://goo.gl/photos/bgXgHgfeV1qkpmm47.

Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon

Toujours avec l'envie de retenter ma chance pour The Wave, je retourne à Kanab pour la nuit, et, cette fois-ci... (suspense)... ben je perds encore ! Donc je repars pour un autre parc national de la région : Zion National Parc. J'y arrive et le temps commence vraiment à se couvrir. Je me décide tout de même à faire la rando la plus difficile du parc : Angel's landing. Ce n'est pas très long, mais ça ne fait que monter. Et le point de vue à la fin est vraiment beau sur la vallée. Il faut juste ne pas avoir le vertige.

Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park
Zion Park

Après 6 jours dans la nature, et pour célébrer la moitié du voyage, je retourne dans l'Amérique, la vraie : Las Vegas.

Que dire ? La démesure dans toute sa splendeur. Attachante et repoussante à la fois. Mais c'est sûr que c'est sympa de voir ça : un faux Paris, une fausse Venise...

Et pour cette fois-ci, je dois dire que je suis plutôt chanceux. Je rentre au Bellagio, mets mon premier dollar dans une machine à sous, et gagne 114 dollars... Je dois dire que j'aurais préféré The Wave, mais je vais pas cracher dessus ;-)

Las Vegas
Las Vegas
Las Vegas
Las Vegas
Las Vegas
Las Vegas
Las Vegas
Las Vegas
Las Vegas
Las Vegas
Las Vegas
Las Vegas

Après 2 nuits passés dans la ville de tous les vices (d'où son surnom Vice City), me revoilà à parcourir les longues routes de l'Ouest Américain. Direction : Yosemite. Avant d'y arriver, je vais avoir le bonheur de me perdre dans la Death Valley puis de sillonner les routes sinueuses du Sequoia Parc. Les paysages sont tout bonnement hallucinants, tellement d'ailleurs que mes photos n'en reflètent absolument la réalité. 

Photos de la Death Valley : https://goo.gl/photos/vJS5ejR5ZdNeHqyJ7

Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park
Sequoia Park

Il est vrai aussi que le temps avance et je dois faire de la route pour voir tout ce que j'avais prévu. Un coup de pouce malvenu de la nature va m'aider : les conditions sur le Parc Yosemite se dégradent vraiment. Je ne peux donc pas faire de randonnées, ni traverser le parc comme je le veux : les routes sont fermées pour cause de verglas / neige. Je prends tout de même quelques clichés, et me promets que je reviendrai rapidement ici : l'infime partie que j'ai vue ne donne qu'une envie : de fouler les sentiers de randonnées !

Yosemite
Yosemite
Yosemite
Yosemite
Yosemite
Yosemite
Yosemite
Yosemite
Yosemite
Yosemite
Yosemite
Yosemite

L'étape d'après : San Francisco. L'arrivée à SF est vraiment très belle. De nombreuses plantations de fruits et légumes longent les routes, et amènent tranquillement à la ville au point et la prison si connus.

Mais le temps avançant à grandes enjambées (oui oui, j'ai sûrement sous-estimé les distances, normal pour un européen...), je n'ai visité que les endroits très touristiques de la ville : le Golden Bridge bien évidement, mais aussi la rue Lombard Street et les belles petites maisons "Painted Ladies".

San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco
San Francisco

San Francisco annonce d'ailleurs pour moi le début de la fin du Road Trip, et je me dirige donc vers Los Angeles. Je fais un petit détour pour voir les locaux de Google, puis emprunte la route CA 1 en direction de Los Angeles. En route, je m'arrête tout de même à Monterrey, superbe havre luxueux de la côte pacifique. C'est ce que tu vois sur les photos ci-dessous.

17 mile drive
17 mile drive
17 mile drive
17 mile drive
17 mile drive
17 mile drive
17 mile drive
17 mile drive
17 mile drive
17 mile drive
17 mile drive
17 mile drive

Et j'arrive pour ma dernière journée via la CA1 à Malibu... J'y ai tout vu : la plage de sable fun, les cabanes de sauveteurs, mais pas de Pamela Anderson... Une grande déception.

CA 1
CA 1
CA 1
CA 1
CA 1
CA 1
Malibu
Malibu
Malibu
Malibu
Malibu
Malibu

Je suis donc revenu à Los Angeles après deux semaines de voyage, à dormir dans mon van. Au final, on dort vraiment bien là-dedans, et c'est super pratique pour arpenter les routes du Grand Ouest. 

Avant de repartir pour ma prochaine destination, j'ai mis à contribution mes nouvelles compétences en photo de nuit, et ai réussi à "shooter" ces deux clichés.

LA by night
LA by night
LA by night
LA by night

19 octobre 2016 - 2 novembre 2016

Le Grand Ouest Américain

- Il était une fois dans le Far West -