Après une brève escapade de quelques jours au Chili, il est temps de repasser la frontière. Deuxième passage en Argentine. Le chassé-croisé des frontières commence. Et je peux t'assurer que je vais en voir du pays (et toi aussi, si tu regardes mes photos...) 

06

Bien remis de nos émotions de Torres del Paine, et surtout de cette salmonellose... Ah mais, oui, j'ai encore oublié de te raconter cette petite anecdote qui aurait pu nous éviter cette malencontreuse mésaventure : au départ de Puerto Natales, on discute un peu avec les locaux de l'étape, et ils sont formels, ça fait déjà quelques semaines que des marcheurs reviennent du W avec des problèmes gastriques. Mais la force du tourisme est telle qu'il a été préférable de nous cacher la triste vérité, de ne rien annoncer dans les médias, et de nous laisser nous intoxiquer bien tranquillement. Enfin bon, on se rend compte avec Loïc que l'économie du tourisme est bien plus forte que la santé des touristes (n'irait-ce pourtant pas de pair ?), et on prend notre bus sans demander notre reste...

 

Donc, bien remis de nos émotions, on retraverser la frontière. Les douaniers sont beaucoup plus cools de ce côté. Pas de contrôle particulier, ça va assez vite. Nous arrivons assez rapidement à El Calafate. Je te passe le récit des beaux paysages de la Patagonie, j'ai pas pris de photos depuis le bus !

 

El Calafate est une petite ville toute mignonne. Mais il faut bien l'avouer, pas grand chose à faire. On en profite pour prendre un peu de repos. Je commence à travailler sur le site que tu lis actuellement, à trier mes photos, à les mettre sur Internet, un incident étant si vite arrivé... Et on prévoit d'aller voir le glacier Perito Moreno. Alors, deux options : la première étant de faire un mini trek sur le celui-ci, chaussé de crampons etc.. pour la modique somme de US $120; la deuxième se résume à une mini-balade devant le glacier. Le porte-feuille commençant à devenir assez léger ("mais c'est cher la Patagonie !"), on décide de choisir la deuxième option.

 

Comment t'expliquer ce glacier, avant de te montrer les photos... Tu te rappelles des Chutes d'Iguazu ? Ces chutes d'eau grandioses, montrant la force et la puissance que peut avoir la nature... Ben écoute, là, c'est pareil. Mais tout figé... Ben ouais, c'est de la glace quoi.

Mais c'est tout de même super impressionant : on ne s'en rend pas bien compte sur les photos, mais la hauteur du glacier est de plus de 50 mètres, et sa longueur totale est de 30 kilomètres... La Mer de Glace devient ici la Flaque de Glace.

En plus, le glacier est toujours en mouvement. D'énormes blocs se détachent très régulièrement, et ça fait un vacarme de tout les diables (expression pour que les seniors continuent à suivre mes aventures... Si j'ai pas un prix avec ça...).

 

Bon allez, je ne te fais pas languir plus longtemps. Je te montre ci-dessous quelques clichés du Perito Moreno. Honnêtement, n'étant pas un grand photographe, avec une lumière difficile et un glacier qui reflète tout, c'était difficile de prendre de superbes photos.

Si tu as aimé cette page, je t'invite à "liker" cette page ou à me laisser un petit commentaire.

Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno
Perito Moreno

Si tu veux en voir plus : https://goo.gl/photos/ERvcWx59v6g6eJeN9

 

Comme tu peux le voir, c'est tout de même impressionant. Par contre, la balade dure un maximum de 1h30, et il faut ensuite attendre la navette pour retourner à El Calafate. 2 heures dans le froid. 

Pour se réchauffer, on s'est donc dirigé vers un petit restaurant pour déguster les spécialités locales : bonne pièce de boeuf et vin rouge assorti. Un plaisir !

 

Pour la suite du périple, Loïc décide de partir vers El Chalten. De mon côté, je prends mon ticket de bus pour rejoindre Bariloche, ce qu'ils appellent ici la Suisse d'Amérique du Sud. Mais qui est aussi le lieu de retraite de certains dignitaires allemands à la fin de la seconde Guerre Mondiale. Ca m'intrigue... 

Pour rejoindre Bariloche, je me lance un nouveau défi : 30 heures de bus non-stop. Tout ça pour nous amener vers une prochaine aventure... 

3 mars 2016 - 6 mars 2016

Perito Moreno

- Rencontre chaleureuse avec un glacier -