Le Mexique : ses ruines précolombiennes, sa nourriture, sa musique... Et dans mon esprit d'étudiant sur le retour : Cancun ! Avant de continuer ma découverte de ce beau pays, je vais donc visiter la ville sulfureuse, réputée pour ses soirées étudiantes du Spring Break.

30

Alors, si tu ne sais pas ce qu'est le Spring Break, une rapide remise à niveau : au printemps, les étudiants, soulagés de leurs examens de milieu d'année, ont une folle envie d'aller festoyer au soleil. Leur pays, qui offre en principe toutes les libertés du monde, ne leur donne pas la possibilité de se mettre dans des états minables avant 21 ans, de participer à des soirées orgiaques sur la plage ou même de goûter tout type de drogues (enfin, c'était il y a 20 ans ça). Du coup, pas bête les Ricains, en un coup d'avion, à quelques heures de chez eux, ils ont trouvé un superbe endroit pour faire tout cela. 

Je dois t'avouer que je voulais voir à quoi ça ressemble. Ben j'ai pas été déçu : une plage d'une dizaine de kilomètres quasiment inaccessible, longée par de nombreux complexes hôteliers, dans lesquels l'élite américaine en devenir vient s'agglutiner au printemps. Heureusement pour moi, nous sommes en automne, et les plages sont plutôt tranquilles et magnifiques.

Si tu as aimé cette page, je t'invite à "liker" cette page ou à me laisser un petit commentaire.

Cancun
Cancun
Cancun
Cancun
Cancun
Cancun
Cancun
Cancun
Cancun
Cancun
Cancun
Cancun

Tu t'es plains de la construction massive de la Côte d'Azur ? Ne vas pas à Cancun. Pas ma tasse de thé, du coup, je décale de quelques kilomètres vers l'Ouest et arrive à Playa del Carmen. Un petit peu plus tranquille. Et aussi le point de départ des bateaux qui emmènent vers les plongées impressionnantes de l'île de Cozumel.

Je dois avouer que j'ai de la chance. Pour ma plongée, nous ne sommes que trois : Ian, un Suisse de passage au Mexique, notre guide et moi. Ce qui nous a permis de voir un paquet de choses. Et même un requin...

Je te vois venir : "il est mort ton requin". Je pense plutôt que je le dérangeais bien pendant sa sieste. Mais après la déception de ne pas avoir vu de requins-marteau, il était important pour moi de poster une petite photo avec cet animal impressionnant (pour l'amateur de créatures maritimes que tu es, tu auras bien évidemment reconnu un requin-nourrice).

Au final, le Yucatan, comme je te l'ai dit précédemment, j'ai bien envie d'y revenir. Mais le voyage doit continuer...

En route vers le Pacifique !

Le lendemain, direction Tulum, une nouvelle fois un petit saut vers l'Ouest. Tulum n'est pas une ville vraiment touristique. Pas de grands édifices, de grands hôtels. Par contre, un site de ruines le long de la mer. En fin connaisseur, j'y suis allé à 8h du matin, et j'ai pu me balader quasiment tout seul sur le site : grandiose !

Pour plus de photos : https://goo.gl/photos/mcQ9GowjM8rXc8av9

Plongée à Cozumel
Plongée à Cozumel
Plongée à Cozumel
Plongée à Cozumel
Plongée à Cozumel
Plongée à Cozumel
Plongée à Cozumel
Plongée à Cozumel
Plongée à Cozumel
Plongée à Cozumel
Plongée à Cozumel
Plongée à Cozumel
Plongée dans les Cenotes
Plongée dans les Cenotes
Plongée dans les Cenotes
Plongée dans les Cenotes
Plongée dans les Cenotes
Plongée dans les Cenotes

Et pour terminer avec le Yucatan (non, je ne suis pas allé voir Chichen Itza, une des nouvelles dernières merveilles du Monde : faut bien que je garde des choses à voir quand je reviendrai ici) : il me fallait plonger dans ces cénotes. Ces formations uniques sur la planète m'ont très vite attiré : mais si tu sais, sur tous ces livres de voyage, tu as déjà vu ces grandes piscines naturelles au milieu de la jungle. 

Enfin bref : 2 plongées dans les cénotes du Yucatan : la première au site Dos Ojos (qui se traduit par "deux yeux"), qui se résume à une ballade de 50 minutes dans des cavernes entre ces deux yeux justement; la seconde sur le site "El Pit": un trou de 120 mètres. Je suis descendu pour la première fois à plus de 30 mètres. Un moment magique : les rayons du soleil qui traversent l'eau, l'eau de mer qui ne se mélange pas avec l'eau douce et qui forme une belle impression de flou (un peu angoissant tout de même).

Seul bémol, j'ai rapidement vu les limites de la GoPro dans des conditions de luminosité pas évidentes. 

Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum
Ruines de Tulum

17 septembre 2016 - 25 septembre 2016

Cancun et le Yucatan

- Entre plages et cénotes -